Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine


2 Commentaires

Le révisionnisme ou la bourde de trop de Christine Boutin.


Mariage pour Tous:…

Posted: 18 May 2013 10:37 AM PDT

Je suis en pleine enquête sur le périple de mes grands-père durant leur captivité pendant la Deuxième Guerre Mondiale. J’ai retrouvé le premier camps de mon Papy, le Stalag X B. Ce camps faisait office de gare de triage aussi. Je ne sais pas où il est allé ensuite.
Toujours est-il que j’ai continué mes recherches sur le Net. Je suis alors tombée sur le journal du Patriote Résistant, édité par la FNDIRP.

Le Patriote Résistant : non, ce n’est pas un avatar d’un courant nationaliste raciste, c’est même le contraire: sur les derniers numéros, un article traite de la montée des extrêmes droites, sur un entretien avec Dominique Vidal.
Un autre traite de la montée de l’antisémitisme, de l’islamophobie, du racisme envers les Roms et de l’homophobie( c’est dans le rapport complet qui est cité )

On y est : l’homophobie.

Le Mariage pour tous a été promulgué. Je ne voulais pas faire un article spécial dessuscertains l’ont faitmieux que moi.
Mais Christine Boutin a déclaré hier son opposition et sa volonté de combattre le fait que des gays puissent se marier en employant le terme de trop: Madame fait de la Résistance! Cela a déjà été employé avant, dans la Manif pour tous, par Frigide Barjot.

Mais là, je suis en pleine recherche sur les camps de concentration pour prisonniers de guerre et c’est le mot de trop.
Faut-il rappeler à Madame Boutin que des homosexuels ont été déportés et que nombre en sont mort, car ceux-ci étaient traités pire que des chiens par les nazis, comme une espèce à éradiquer, dangereuse et menant la civilisation à sa perte, d’ailleurs ce que dit un des plus célèbres nazis, Himmler, en 1937, est révélateur à ce sujet et rappelle malheureusement des propos entendus dans la rue récemment:
Ceci est extrait d’un site rappelant la déportation subie par les homosexuels:

« Si j’admets qu’il y a 1 à 2 millions d’homosexuels, cela signifie que 7 à 8% ou 10% des hommes sont homosexuels. Et si la situation ne change pas, cela signifie que notre peuple sera anéanti par cette maladie contagieuse. À long terme, aucun peuple ne pourrait résister à une telle perturbation de sa vie et de son équilibre sexuel… Un peuple de race noble qui a très peu d’enfants possède un billet pour l’au-delà : il n’aura plus aucune importance dans cinquante ou cent ans, et dans deux cents ou cinq cents ans, il sera mort… L’homosexualité fait échouer tout rendement, tout système fondé sur le rendement; elle détruit l’État dans ses fondements. À cela s’ajoute le fait que l’homosexuel est un homme radicalement malade sur le plan psychique. Il est faible et se montre lâche dans tous les cas décisifs… Nous devons comprendre que si ce vice continue à se répandre en Allemagne sans que nous puissions le combattre, ce sera la fin de l’Allemagne, la fin du monde germanique.»

Discours du chef nazi Himmler sur l’homosexualité prononcé le 18 février 1937

Et franchement, comment vouloir entrer en Résistance, avec la symbolique que ce mot suscite encore, ainsi que ses valeurs, comme le clame Boutin, avec des gens qui suivent le mouvement qu’elle dit représenter, qui ont à peu près les mêmes discours…durant les manifs pour tous…

Je trouve personnellement que c’est une grosse connerie, qui insulte ce qui s’est passé durant la Seconde Guerre Mondiale, quand en plus on nous apprend que 60% des homosexuels ont été dénoncés par la population et que 50 000 ont été condamnés par des tribunaux nazis….On estime le nombre de déportés à 10 000 environ et très peu rentrèrent de ces camps. La reconnaissance de ces déportation avance vraiment doucement.

Alors mélanger le terme de Résistance à une idéologie politique résolument contre l’égalité qu’offre le mariage pour tous…cela sent en fait très mauvais et frôle le révisionnisme.

PS: je rappelle, à toutes fins utiles que je milite personnellement pour l’union libre pour tous et la fin du mariage civil (je plaisante à moitié).

Rosa.

((Invitée pas Steph))

Publicités


3 Commentaires

Benoit XVI et François.1ER SE SONT DIT « OUI ».


A la surprise générale

ILS SE SONT DIT « OUI »

Au terme d’une réforme menée dans le plus grand  secret

avec le concours du nouveau Chanoine des Latrines et des tartines de Hollande

le Mariage des prêtres est désormais auto-risé par le Vatican.

-( Les religieuses ne seraient pas concernées par ce nouveau dispositif lithurgique)

____________________________

Les deux souverains poussifs ont montré l’exemple en se mariant dans la chapelle Sexthune

Dans une lettre de protestation commune

Christine Bouttin et Frigide barjot

auraient rendu leur cartes d’adhérentes

à

L’Opus Deï

_____

(Steph)


2 Commentaires

HURLEMENTS EN FAVEUR DE SADE…((Un film de Guy-Ernest DEBORD))


infortunesvertumarquissadel1

 

Lecture chaleureusement recommandée:

(( http://www.actualitte.com/tribunes/books-emissaires-2-sade-le-divin-marquis-et-vicieux-infortune-1993.htm  ))

______________________________________________________

et aussi:

CRITIQUE DES SEPARATIONS

Critique de la séparation – guy debord ( 1961 ) par flox2

La société du spectacle 2


1 commentaire

Chypre-Fric-Riot’s??? (By Steph)


Sauver les banques chypriotes?

Pour se faire et obéir à la fois au FMI et à Bruxelles le Mouverdement de Chypre veut taxer les déposants …

Les insulaires ont tout de suite vu venir le naufrage et comment ils allaient être coulés.

__________________________________

Il s’agit de rien moins que taxer de 10% tous les dépôts effectués dans les banques par les « usagés »…à savoir les virements de salaire, les remboursements divers passant obligatoirement par la case « escroquerie légale ».

Juteuse mesure de soutien aux « banksters »…

Les gens se sont massivement rués sur les distributeurs (les banques étant fermées ce jour-là) pour y retirer leur pognon avant que soit votée l’application de cette nouvelle loi qui est un véritable braquage.

De nombreux « DAB » ont fait les frais de la colère populaire et ont été copieusement vandalisés.

Quelques »incidents » ont opposé flics et chypriotes râleurs qui ici et là s’en prirent également à des abris-bus, quelques vitrines et autres bâtiments officiels…

La station Radio France-Inter ce matin a involontairement parfaitement résumé ce nouveau scandale ne dissimulant nullement que les « pauvres » seraient tondus de près .

Je vais vous citer ça de mémoire et vous comprendrez avec moi que la formule employée, chargée à ras-bords d’une vérité impertinente, ne sera probablement pas répétée de si tôt…Attention, je shit:

– » Cette mesure est une première dans les annales… »-(sic).

Et France 24 nous brosse ci-dessous un comptoir de l’affaire flambant neuve…

http://blog.francetvinfo.fr/classe-eco/2013/03/16/chypre-la-zone-euro-existe-t-elle-encore.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20130317-[lestitres-coldroite/titre1]-[lsf+-+3344]..

Steph.

Ce petit billet rigolard a été initialement publié sur nos pages http://nosotros.incontrolados.over-blog.com…Faites-tourner, faites tourner!!!


9 Commentaires

Viol-ence du Monde


(Suite de: Ces enfants que l’on viole sans vergogne / AZA)

Ce texte si beau mérite une place sur le site. Mais comment l’amener sur l’agora virtuelle, alors que c’est ce qui devrait être fait, parce que ce sera peut-être ainsi que ces pervers qui jalonnent nos chemins se tiendront enfin tranquilles, quoique! C’est presque toujours dans le cercle familial que cela se joue, avec la complicité involontaire des autres membres de la « famille », et de compter voire s’appuyer sur la loyauté des enfants qui préfèrent subir que de perdre un ou une de leur parent, le tissu de la co-dépendance étant tissé depuis la tendre enfance. Non! L’enfant, victime de ce processus bien rôdé dans la crainte, va même tout faire pour ne pas que ces parents soient impliqués dans de sombres histoires et de se retrouver seul devant le regard accusateur des autres membres du cercle familial. Même le ou la meilleurE des meilleurEs des amiEs n’en saura rien. On apprend vite le silence et on apprend à se construire une bulle qui permet de protéger de ce monde extérieur qui ne nous protégera pas et au pire, en fera ses choux gras…ceci pour la période actuelle puisqu’à notre époque, cela ne faisait même pas partie de la rubrique des chiens écrasés. Pire, on en parlait pas, point barre! Et vu jamais cela ne se savait, n’étions-nous pas qualifier de folle ou de fou lorsqu’enfin cette douleur enfouie émergeait!

Peut-être est-ce une avancée que de pouvoir actuellement en parler et de pouvoir retirer l’enfant, même si les dégâts sont faits et qu’il faudra aller voir papa ou maman en prison. Parce qu’il y a aussi des mamans perverses. Peut-être plus perverses encore. Qui pourrait croire, voire même penser que c’est maman qui est méchante! Seront-ce des baumes sur le coeur que de pouvoir être prisE à temps par une équipe de débreefing? L’avenir nous le dira, car là non plus, les exemples récents ne montrent pas spécialement d’avancées spectaculaires sinon que de tourner sept fois le couteau dans la plaie (à défaut de tourner sept fois la langue dans sa bouche avant d’en parler). Et cela ne va pas non plus dans le bon sens, puisque des connards de hautes statures commencent à filmer leurs exploits pour les diffuser sur la toile. (Bon, cela ne concerne pas les enfants et parents…)

Au nom de touTEs celles et ceux qui ont subi la poussée de testostérone masculine ou féminine, je ne soutiendrais jamais, au grand jamais celles et ceux qui ont commis de pareils actes. On peut évoquer sans cesse le schéma «reproductif» dû à l’enfance et patati et patata…Si on souffre dans sa tête, on doit bien se rendre compte qu’on ne doit pas infliger aux autres, et surtout aux petits «qu’on est sensé aimer puisque c’est notre chair et notre sang» ce que l’on a subi, non?

Gene

____________________________________________

Réponse de Steph, NI

Si ce message (sur AZA) te semble bien et s’il te semble pouvoir contribuer même pour un tout petit peu seulement ton amie et peut-être par truchement la fillette, n’hésites pas à le leur transmettre. En tous cas tu peux leur dire que je pense à elles et suis très sensible à ce qu’elles subissent. (Si ce petit texte te semble d’une quelconque utilité dans le débat contre le sexisme, le viol, la connerie et même la pseudo réponse institutionnelle à la Misère des gens, cette Misère contribuant à faire de chacun des monstres d’égoïsme ou des criminels pathologiques, alors utilise-le comme il te plaira. Je sais que tu agiras au mieux.)...C’est un moment difficile, insoutenable et probablement infiniment long….Et souvent la (les) famille concernée n’apporte pas le soutien escompté….(Il y aura peut-être même un thon pour soutenir que la gamine de *huit ans était précoce et avait « allumé » le « pôvre homme » qui a dû céder devant la « chaude et impudique Lolita pré-pubère »…L’argument sera invariablement –« Il n’y a pas de fumée sans feu »-…).

* La petite a huit aujourd’hui. Au moment où le père a été pris « la main dans le sac », la petite avait 4-5 ans…

Et sans les connards, y aurait-il aussi moins de conneries?

Certes, les individus commettant pareilles saloperies peuvent avoir des « circonstances atténuantes » au nombre desquelles figurera indiscutablement l’organisation absurde et délirante de ce Monde pathogène ainsi que les troubles et maladies qu’il engendre, les phénomènes « décompensatoires », sans oublier la responsabilité engagée de celles et ceux qui s’en accommodent et le trouvent encore « assez supportable » contre toute évidence. Mais cela n’ôte rien à la question. En ayant fait le choix de se soumettre à l’ordre existant toute personne fait aussi plus ou moins consciemment celui de se soumettre aux troubles comportementaux, sexuels, psychiques et sociaux que de tels choix impliquent. La « pulsion irrépressible » est la traduction psychotique de toutes les soumissions consenties à l’ordre de ce même monde qui les produit en même tend qu’il feint de les sanctionner, les juger et les comprendre sans jamais avouer son propre degrés d’implication.
Dans tous les cas de figure il ne se trouve sans doute pas de « seuil de responsabilité » à partir duquel on pourrait établir avec certitude que la sanction serait thérapeutique dans un monde qui se maintiendrait dans sa propre invariance sans être lui-même jamais passé au crible impitoyable de la critique.

Dans un monde profondément schizoïde il ne saurait être établi de baromètre réel de vulnérabilité  sans que l’on rencontre à chaque fois, à chaque tentative d’estimation de la « maladie » le fonctionnement de ce monde qui ne s’en sépare pas!

En l’espèce, les cas dits de « déviance » (V:de « perversion » selon les exégètes en vogue) touchent objectivement toute la société et toutes les classes de cette société, et pas seulement parce que celle-ci serait divisée en classes autant qu’à cause du postulat même sur lequel repose intrinsèquement toute l’organisation de cette société, de ce qu’elle produit et de comment elle le produit aurait souligné le jeune K.Marx de 1844…

Si spontanément la réaction à la manifestation des « déviances concentrées« , par opposition aux « déviances sociales diffuses« , suscite unanimement  une réprobation violente et consensuelle, c’est qu’elle tend non moins spontanément à déculpabiliser/réconcilier  ainsi la part de « responsabilité objective » que chacun a dans l’émergence de cette « déviance concentrée » issue  d’une allégeance collective et silencieuse à l’ordre d’un monde profondément avili. Un « monde »  dont la connaissance est elle même partagée dans le « refoulé sédimentaire »   comme culpabilité autonomisée devenue une sorte de « ciment social dans l’aberration »  se solidifiant au delà de toute supercherie religieuse, puisque ces « déviances » seront observées partout, sous toutes les latitudes où sévit un monde dont le fonctionnement est affirmé sur la base de l’asservissement, de l’exploitation de la misère et de la répartition des contraintes.
Souvent le plus inhibé de tous sera aussi le plus virulent et ira même jusqu’à vouloir « faire justice » à sa façon, de préférence extrêmement expéditive…Cette attitude pourtant suspecte forcera l’admiration des plus timorés voyant là,  au travers de leur assentiment de « justiciers par procuration un « consentement passif » qui les dédouanera de ces pulsions secrètes que peine à endiguer la crainte de la sanction pénale en sus de celle de l’environnement social qui pourtant les rassemble objectivement à la fois comme juges et parties, bourreaux et victimes.

Comme il se voit: ce monde est bien un foutu bordel avec des chemins bordés de cailloux en quantité de manière à satisfaire les gouts de certains pour la lapidation.

 

veut_pas_savoir