Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine


Poster un commentaire

IL est de retour


les AZA subversifs - la suite

28 MARS 2019

——Jean Casanova

——Après l’injuste et douloureux procès en cour martiale qui lui fût fait, le soldat Donald Pump est de retour.

Enquête russe, murs à la frontière du Mexique, enfants guatémaltèques emprisonnés enfin libérés, les bonnes nouvelles s’enchaînent. 2020 s’annonce sous les meilleurs auspices : la réélection.

Il est de retour. Mais d’où revient-il ? Revivons ensemble son long chemin de croix devant la cour martiale de Fort Meade dans le Maryland.

——–Août 2017. Très tôt ce matin, extrait de sa cellule de la prison militaire de Fort Meade, où il regardait encore un dessin animé de Tom et Jerry, la télécommande à la main, elle ne comportait heureusement pas de bouton nucléaire, le soldat Donald Pump comparaissait devant la cour martiale du Maryland.

Après un bref délibéré, la Cour rendait son verdict…

Voir l’article original 677 mots de plus

Publicités


Poster un commentaire

Bruits de bottes


les AZA subversifs - la suite

24 MARS 2019

——Jean Casanova

——–Nous aurions bien aimé en rester au ton moqueur et badin du gentil Plantu. Il dit certes le problème, mais en dissimule quelque peu la gravité. Le recours à l’Armée.

——Le recours à l’Armée pour le maintien de l’ordre ? Vous n’êtes pas surpris et votre doigt désigne déjà l’Iran des ayatollahs, la Turquie du Président Erdogan, la Russie de Vladimir, qui sait le Brésil de Bolsonaro. Nous allions oublier le Venezuela de Maduro.

Eh bien non, voyez-vous. Il s’agit de la France de Benalla. C’est dans notre doux pays que la chose est maintenant envisagée. Y aurait-il un précédent ? Oui, nous avons encore en mémoire la répression à Paris, en 1848, d’une manifestation ouvrière par le Général Cavaignac. Des milliers de morts. Craignons donc encore la bénalisation de la violence.

Journées de…

Voir l’article original 634 mots de plus


Poster un commentaire

Scanardage: Mangueira 1, Bolsonaro 0


les AZA subversifs - la suite

1 à 0, c ‘est le nom d’ un choro de Pixinguinha, saxophoniste célèbre pour tout sambiste qui se respecte.

Et c ‘est la Mangueira qui marque le point de la victoire. J’ ai déjà dit dans un article précédent comment le défilé m’ a laissé sur le derche et je suis heureux d’ apprendre que le facho Bolsonaro a réagi de la plus conne des façons. Qui ne fait pas le poids avec le propos de la Mangueira qui dénonce les atrocités commises aux Brésil par toutes les dictatures, à travers l’ Histoire. Et qui finit son défilé avec le drapeau du Brésil que tous les écoliers saluent tous les jours, en remplaçant « Ordem et Progresso » la devise « Ordre et Progrés » d’ Auguste Comte, le positiviste par « Indios, Negros e Pobres »  (Indiens, Nègres et Pauvres), ce qui est un véritable camouflet , une gifle donnée à cette « élite » qui…

Voir l’article original 6 mots de plus


Poster un commentaire

Un peuple s’est levé


les AZA subversifs - la suite

(Sciences-Po Paris – 7, rue Saint-Guillaume – Paris 7°)

13 MARS 2019

——Jean Casanova

——–Des millions de manifestants aux quatre coins du pays on fait plier le régime. Il n’est pas encore tombé et cherche toujours à manœuvrer.

Frappé par la simultanéité, nous ne disons pas la similitude, des événements de part et d’autre de la Méditerranée, en Algérie et en France, toujours fidèle à notre ligne directrice, tenter de poser les bonnes questions, nous avons sollicité l’avis de Pascal Périlleux, au siège de Sciences-Po Paris, 7, rue Saint Guillaume.

——–Pascal Périlleux, chercheur au CEVIPOF (Centre d’Études de la Vie Politique Française), est spécialiste en sociologie politique et électorale.

Il vient de rendre publique la dernière enquête du Centre d’Étude sous le titre, Gilets Jaunes, une flambée de défiance envers les institutions politiques. Avec cette…

Voir l’article original 967 mots de plus