Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine

Séance du dimanche. Mémoire d’un saccage : Argentine, le hold-up du siècle

Poster un commentaire


Quartiers libres

2015/02/img_8203-0.jpg
Suite de la plongée dans l’archéologie du pillage néolibéral. Avant la Grèce -voir Catastroika, notre séance de la semaine dernière- l’Argentine.
En décembre 2001, alors que le pays était à feu et à sang à cause de l’effondrement terminal de son économie dollarisée, le président du Fond Monétaire International (FMI), le futur président allemand Horst Köhler déclarait « l’Argentine doit souffrir ».
Et pourtant, les mêmes qui refusaient de venir en aide à l’Argentine et enfonçaient une grande partie de sa population dans la misère étaient les mêmes qui vantaient quelques années auparavant les « réformes structurelles » et les ajustements consentis par le gouvernement néolibéral de Carlos Menem. L’Argentine, « meilleur élève du FMI », avait privatisé tout ce qui pouvait

View original post 210 mots de plus

Publicités

Auteur : geneghys

Lutte contre la désinformation et tous les problèmes que cela produit, l'injustice sous toutes ces formes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s