Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine

Sarajevo : l’espoir et la rébellion sociale de l’année 2014

Poster un commentaire


Entre les lignes entre les mots

logo-CADTM-180x58Sarajevo, capitale de la Bosnie-Herzégovine, pays meurtri par une guerre qui entre 1992 et début 1996 a fait environ 100 000 morts (on ne dispose pas de chiffres définitifs), a certes retrouvé des couleurs, mais la situation sociale est dramatique. Un chiffre résume la situation : le taux de chômage atteint 45%. Le pays qui compte environ 4 millions d’habitants est divisé en deux entités entre lesquelles subsistent de multiples tensions : la Fédération croato-bosniaque (51 % du territoire, 65 % de la population, capitale Sarajevo) et la République serbe de Bosnie (49 % du territoire, 35 % de la population, capitale Banja Luka). A l’échelle du pays, il y aurait 48% de Bosniaques (appelés Musulmans durant les décennies 1970 à 2000), 37% de Serbes (en majorité chrétiens orthodoxes) et 14% de Croates (en majorité catholiques)1. Environ 10.000 habitants de Sarajevo ont perdu la vie pendant la guerre, dont 1.500 enfants. Le siège de Sarajevo

View original post 2 332 mots de plus

Publicités

Auteur : geneghys

Lutte contre la désinformation et tous les problèmes que cela produit, l'injustice sous toutes ces formes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s