Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine

S’informer peut être aussi un moyen de se divertir. Mais divertir surtout peut-il être un moyen d’informer ?

Poster un commentaire


Entre les lignes entre les mots

mediacritiques13Dans cette livraison, je souligne particulièrement :

  • L’article sur BHL-moi-je : « un goût immodéré de l’emphase rhétorique et des comparaisons sans contenu qui ont notamment pour effet (à contresens du béachélisme lui-même) de relativiser considérablement ce que fut l’ampleur de la barbarie nazie, à commencer par celle exercée dans les camps de concentration) ».

    En complément  : Daniel Bensaid : Un nouveau théologien B.-H. Levy, Lignes 2008, Fragments mécréants 2

  • L’analyse du traitement médiatique « équilibré », des constructions rhétoriques absurdes, voire révoltantes de la guerre menée par l’Etat israélien contre les populations palestiniennes. Les auteur-e-s soulignent, entre autres, l’occultation presque totale de « ce qui est pourtant l’essentiel de la vie quotidienne des Palestiniens et l’un des noeuds du conflit : l’occupation civile (colonies) et militaire (armée) des territoires palestiniens. Les camps militaires et les colonies n’ont pas d’équivalent en Israël, pas plus que les centaines de checkpoints qui morcellent…

View original post 293 mots de plus

Publicités

Auteur : geneghys

Lutte contre la désinformation et tous les problèmes que cela produit, l'injustice sous toutes ces formes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s