Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine

La liberté est donc d’un ordre supérieur à tous les biens du monde

Poster un commentaire


Entre les lignes entre les mots

sala-molins_ESCLAVAGE_REPARATIONLa traite et l’esclavage sont aujourd’hui reconnus comme des crimes contre l’humanité, des crimes imprescriptibles. Contrairement à ce qu’énonce l’histoire officielle, des êtres humains, avant-hier, ont à la fois dénoncé ces abominations et exigé des réparations.

Avant-hier, avant la première abolition, avant le rétablissement par le pro-esclavagiste, et, entre autres, assassin de la République, Bonaparte, glorifié par l’histoire nationale, avant la seconde et définitive abolition en 1848 (IIe République), avant Tocqueville, si apprécié des démocrates propriétaires mâles blancs, et son « Si les nègres ont le droit à devenir libres, il est incontestable que les colons ont droit à n’être pas ruinés par la liberté des nègres », avant la Ve République et la loi Taubira amputée, par d’autres républicain-e-s de toute phrase « sur des réparations dues à ceux – et à leurs ayants droit – dont on a volé la liberté, que la loi…

View original post 851 mots de plus

Publicités

Auteur : geneghys

Lutte contre la désinformation et tous les problèmes que cela produit, l'injustice sous toutes ces formes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s