Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine

LE CHAT ET LA SOURIS

Poster un commentaire


Passeurs d'hospitalités

Après sa communication particulièrement désastreuse autour des destructions de campements du 28 mai (voir en particulier ici, ici, ici, ici, ou ), l’État choisit la seule méthode qui puisse encore lui permettre de reprendre la main : le silence, assorti d’une date où il parlera. Depuis maintenant trois semaines, la préfecture ne répond plus ni au questions des journalistes ni aux interpellations des associations. Elle a par contre annoncé par un communiqué de presse du 11 juin qu’elle invitait les associations à une réunion le 18 juin, suivie d’une conférence de presse.

L’État reprend ainsi une certaine maitrise du temps. Rien ne filtre sur ses intentions. Le 18 juin peut être annoncée aussi bien l’expulsion du lieu de distribution des repas qu’occupent maintenant près de quatre cents exilés, avec la chasse à l’homme que l’on peut deviner derrière (les exilés délogés chaque matin des lieux…

View original post 334 mots de plus

Publicités

Auteur : geneghys

Lutte contre la désinformation et tous les problèmes que cela produit, l'injustice sous toutes ces formes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s