Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine

Construire collectivement une autre façon de vivre

Poster un commentaire


Entre les lignes entre les mots

2Apporter du grain à moudre au débat et suggérer quelques pistes d’action, tel est l’ambition de la contribution d’Alberto Acostar. En prenant appui sur les mobilisations et les soulèvements populaires, et en particulier des « peuples indigènes » en Équateur et en Bolivie, l’auteur discute d’alternatives possibles à l’ordre/désordre du monde. Comment construire collectivement une autre façon de vivre ?

L’auteur insiste, entre autres, sur le plurinational et l’interculturel, les formes actives d’organisation sociale, les discours contre-hégémoniques, les nouveaux imaginaires collectifs, l’autosuffisance, l’autogestion, la recherche de solutions mondiales urgentes…

Il critique la divinisation de l’activité économique, le modèle de la société nord-américaine, les politiques de la Banque mondiale (BM) et du Fonds monétaire international (FMI), les réformes néolibérales, le modèle d’accumulation extractiviste, la consommation à outrance. Il analyse aussi les limites de la croissance, sa non-soutenabilité, en regard de l’environnement, le spectre du progrès, la domination des marchés, le racisme…

View original post 413 mots de plus

Publicités

Auteur : geneghys

Lutte contre la désinformation et tous les problèmes que cela produit, l'injustice sous toutes ces formes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s