Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine

(Re)politiser l’espace institutionnel européen en y faisant entrer la conflictualité sociale

Poster un commentaire


Entre les lignes entre les mots

1« Doit-on se satisfaire du fait que le Parlement européen est « la-seule-institution-européenne-élue-au-suffrage-universel-direct » sans s’interroger sur les conditions dans lesquelles il est élu, et surtout sur le système dont il est seulement l’un des rouages ? »

Dans leur présentation, Bernard Cassen, Hélène Michel, Louis Weber soulignent, entre autres, l’abstention électorale, la notion de gouvernance à « l’exacte opposée de la démocratie citoyenne », l’illégitimité de la prise en main par la Commission européenne du Traité sur la stabilisation, la coordination et la gouvernance ((TSCG), l’auto-acceptation de la minimisation de son rôle par le parlement…

Elle et ils font des propositions de refondation radicale, en partant d’un constat : « Le régime de marché, avec l’adjuvant de la concurrence libre et non faussée, a été inscrit dans les traités, les accords inter-gouvernementaux, les règlements, « les protocoles d’accord » imposés par la Troïka aux pays les plus endettés. Ces dispositions ont été rendues aussi contraignantes…

View original post 454 mots de plus

Publicités

Auteur : geneghys

Lutte contre la désinformation et tous les problèmes que cela produit, l'injustice sous toutes ces formes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s