Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine

Sur la grande scène de la classe et du genre

Poster un commentaire


Entre les lignes entre les mots

Family Fortunes Un livre, de plus, qui a mis plus de 25 ans pour atteindre la petite province française des recherches sociales. Ce retard donne une coloration particulière aux auto-revendications d’exceptionnalité et d’universalisme françaises !!!

Retard et donc comme l’indique Eleni Varikas dans son superbe avant-propos (sur lequel je choisis de m’attarder), des lectures « hétérochroniques » et des perspectives ouvertes sur d’autres dimensions que celles visibles lors de la sortie de l’ouvrage. Cette indication devrait nous (lectrices et lecteurs) inciter à revenir sur d’autres lectures anciennes, sur d’autres livres refermés, un peu vite. Nos lectures ne sont pas que situées socialement ou politiquement mais elles le sont aussi temporellement.

En ces temps valorisant des thématiques dites « post », les aspects performatifs, les troubles dans les « identités », les analyses matérialistes, loin des réductions économistes, des neutralités, entre autres, par rapport à la classe, au genre ou aux processus de racialisation, offrent toujours des socles pertinents pour…

View original post 2 699 mots de plus

Publicités

Auteur : geneghys

Lutte contre la désinformation et tous les problèmes que cela produit, l'injustice sous toutes ces formes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s