Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine

Déclin du syndicalisme, impuissance des partis politiques et montée des populismes : quel débouché politique pour la contestation sociale ?

Poster un commentaire


Entre les lignes entre les mots

Un déclin du syndicalisme indéniable

C’est un fait : le syndicalisme français est faible numériquement et divisé. Ce constat est mis en avant depuis longtemps pour montrer que la situation est inverse dans d’autres pays. Pour autant, ces derniers sont également concernés par ce « déclin » du syndicalisme, ce qui suppose que ces difficultés touchent à d’autres raisons, qui ne sont pas spécifiquement françaises.

Les évolutions du salariat ont un impact évident sur les capacités d’organisation collective, et donc sur des formes de structuration syndicale qui, pour l’essentiel, ont été pensées dans des périodes de plus grande stabilité du salariat et d’entreprises de tailles plus importantes. L’existence d’un chômage de masse durable, le développement des différentes formes de précarité et d’instabilité ne favorisent pas l’engagement syndical.

Largement présentes sur le marché du travail, les femmes, pour leur part, n’ont pas encore pris la place qui leur revient dans le syndicalisme, qui reste…

View original post 3 288 mots de plus

Publicités

Auteur : geneghys

Lutte contre la désinformation et tous les problèmes que cela produit, l'injustice sous toutes ces formes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s