Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine


1 commentaire

Pas des clients, des prostitueurs


Pas des clients, des prostitueurs

Entre les lignes entre les mots

                      Pour Martin qui nous rend accessibles, en français, des livres nécessaires

11Après le beau livre de Kajsa Ekis Ekman : L’être et la marchandise. Prostitution, maternité de substitution et dissociation de soi La transgression fétichiste des frontières se différencie de la dissolution révolutionnaire des mêmes frontières ) ,voici le coté habituellement non-traité, ces hommes invisibilisés dans leurs achats du corps de femmes (le plus souvent), ces prostitueurs. Et comme l’indique l’auteur dans « Bienvenue dans le monde des prostitueurs », premier chapitre du livre : « Il est grand temps de cesser de traiter les prostitueurs comme un détail accessoire et immatériel de ce qui est de plus en plus reconnu aujourd’hui comme un très grave problème social. Les hommes sont le moteur sous-jacent de la prostitution ». Il est donc impossible de traiter des problèmes entourant la prostitution « 

Voir l’article original 1 041 mots de plus

Publicités