Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine


1 commentaire


[Belgique] Nique Pâques – Montzen (Plombières), 27 mars 2013

Le Chat Noir Emeutier

Plombières: deux extincteurs ont été vidés dans l’église de Montzen

À quelques jours de la fête de Pâques, ce ne sont pas des œufs en chocolat mais bien des kilos et des kilos de poudre qui ont été dispersés dans l’église du village de Montzen (Plombières). La poudre blanchâtre provient de deux extincteurs qui ont été vidés depuis le jubé. Une mauvaise surprise qu’une quinzaine de bénévoles a tenté d’effacer hier en vue des offices de la semaine sainte. Mais le nettoyage n’est pas si simple.

Tous les soirs, à Montzen, une dame se charge de fermer à clé, pour la nuit, l’église qui trône au milieu du village de la commune de Plombières. Mercredi soir, elle constate avec surprise que l’édifice religieux est déjà fermé. Elle essaye alors de joindre le curé de la paroisse pour avoir une explication. Quelque temps plus tard, c’est la découverte.

Tout l’intérieur de…

Voir l’article original 86 mots de plus


1 commentaire


[Mexique] Femmes du Cas Atenco – Ni oubli ni pardon !

Le Chat Noir Emeutier

Cas Atenco : l’État Mexicain toujours méprisable, lâche et mensonger…toujours démonstratif de l’excès de pouvoir dont il est bénéficiaire.

Cela fait déjà sept ans que dans les rues de Texcoco et de San Salvador Atenco les 3 et 4 mai 2006, les trois niveaux de gouvernement avec l’aide des trois principaux partis politiques et l’ensemble de l’appareil de l’Etat mexicain ont déchaîné leur violence et leur brutalité par l’intermédiaire de leurs forces policières et judiciaires contre des hommes et des femmes qui défendaient le droit au travail et à la solidarité avec ceux d’en bas. Suite à ces faits, un groupe de femmes qui avait été détenues et torturées par l’État mexicain dans son ensemble, a décidé de porter plainte contre celui-ci pour la torture sexuelle qu’elles ont subi. Ces plaintes ont commencé au niveau national, où comme on pouvait s’y attendre, elles ont reçu pour toute réponse le silence…

Voir l’article original 968 mots de plus


1 commentaire

Chypre-Fric-Riot’s??? (By Steph)


Sauver les banques chypriotes?

Pour se faire et obéir à la fois au FMI et à Bruxelles le Mouverdement de Chypre veut taxer les déposants …

Les insulaires ont tout de suite vu venir le naufrage et comment ils allaient être coulés.

__________________________________

Il s’agit de rien moins que taxer de 10% tous les dépôts effectués dans les banques par les « usagés »…à savoir les virements de salaire, les remboursements divers passant obligatoirement par la case « escroquerie légale ».

Juteuse mesure de soutien aux « banksters »…

Les gens se sont massivement rués sur les distributeurs (les banques étant fermées ce jour-là) pour y retirer leur pognon avant que soit votée l’application de cette nouvelle loi qui est un véritable braquage.

De nombreux « DAB » ont fait les frais de la colère populaire et ont été copieusement vandalisés.

Quelques »incidents » ont opposé flics et chypriotes râleurs qui ici et là s’en prirent également à des abris-bus, quelques vitrines et autres bâtiments officiels…

La station Radio France-Inter ce matin a involontairement parfaitement résumé ce nouveau scandale ne dissimulant nullement que les « pauvres » seraient tondus de près .

Je vais vous citer ça de mémoire et vous comprendrez avec moi que la formule employée, chargée à ras-bords d’une vérité impertinente, ne sera probablement pas répétée de si tôt…Attention, je shit:

– » Cette mesure est une première dans les annales… »-(sic).

Et France 24 nous brosse ci-dessous un comptoir de l’affaire flambant neuve…

http://blog.francetvinfo.fr/classe-eco/2013/03/16/chypre-la-zone-euro-existe-t-elle-encore.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20130317-[lestitres-coldroite/titre1]-[lsf+-+3344]..

Steph.

Ce petit billet rigolard a été initialement publié sur nos pages http://nosotros.incontrolados.over-blog.com…Faites-tourner, faites tourner!!!


2 Commentaires

Si les artistes existent…A propos d’une expo…


-« ….C’est l’occasion de vous proposer (ainsi qu’à Aurélia que j’ai connue toute petite; elle allait encore à la crèche des beaux arts…En fait, encore ado’ à l’époque,  je fréquentais surtout ses parents: Alain et Marie-Josée Jaubus, mais aussi J.P- G, et Marie-Noëlle ainsi que leur fils Balthazar) une promenade sur nos pages où nous abordons avec une impertinence débridée « l’actualiture » que nous traitons  avec autant de férocité que possible.

Notre site -qui vient de fêter sa septième année-  accordera désormais une plus large part aux arts dans la « guerre sociale » comme l’Art en accordait une assez centrale  mais encore réifiée à la fin du XIX ème et au début du XX ème siècle, depuis les impressionnistes jusqu’à   Asger Jorn, ou de Max Ernst,  de « Dada » en passant par les Surréalistes, les lettristes, les Nexialistes, les Situationnistes qui firent coïncider  et ricocher des démarches particulières en les étendant à toute la société  jusqu’à « Arts street » incluant le travail si particulier de Ody saban (jeune et talentueuse peintre Turque qui initia le mouvement Arts et regards de femmes)  ou de quelques autres « artistes » qui à nos côtés expriment au plus près la nécessité qu’il y a désormais d’en finir rigoureusement avec le règne de tous les carcans idéologiques.

Jusqu’ici, trop englué dans la contestation formelle ou parcellaire, l’Artiste ne nous offrait de l’Art que l’éventualité d’une « recomposition individuelle séparée » dans une société décomposée.

Naturellement nous n’y trouvions les nécessaires  articulations unitaires de la critique partant de l’idée de totalité et de la guerre sociale venant impérieusement s’imposer dans ce « bel ordre des choses » façonné par des menteurs.

Mais les temps sont difficiles et la férocité des voraces est aussi impitoyable  que sans limite.

Les artistes eux-mêmes ne peuvent plus échapper à la remise en cause de leur statut de « complices objectifs » de l’ordre existant et de la « marchandisation de la culture »; pis encore, afin de se ressaisir au delà d’un « naturel » narcissique entièrement voué à l’auto-contemplation de soi en tant que marchandise achevée, il leur était non moins impérieux de comprendre qu’ils participaient passivement au processus de leur propre liquidation dans le spectacle dont ils n’étaient tout au plus que des spécialistes interchangeables sur un marché parvenu à son stade d’ultime saturation.

La place de ces « artistes » ne correspond plus guère qu’à une outrancière mise en scène dégoulinante de la « fausse conscience compassionnaliste » de tout  ce qu’il y aurait de supposément Humain au centre de ces « préoccupations/trajectoires professionnelles »  dévolues entièrement à l’artificielle et ridicule humanisation de la marchandise et à la promotion de ses porte-faix  et « montreurs de sons »….

Regroupés dans divers moments de la grande foire du Spectacle Culturel Manufacturé – (cf: ces regroupements insensés de vedettes du showbizness qui depuis Bob Geldof -in concert pour le Bangladesh/ puis avec le label des « Enfoirés » pour « les restau du cœur/l puis avec les « sans-Pap’. ». et divers « téléthons » ces autres escroqueries morales) ils n’ont de cesse, maintenant et avec insolence,  de prospérer artificiellement sur les supports modernes de la misère et de la Solidarité industrialisées)

Voila qui suffisait  assez pour susciter un mépris quasi unanime pour les « artisans » de cette supercherie contemporaine déclinée en « istes et en ismes » risibles servis à toutes les sauces sirupeuses des « sciences humaines » (dont l’art participe avec ses « faux-nez ») se jouant à guichets fermés sur l’ échelle tristement planétaire de l’ascension sociale différée.

Sans courir trop le risque de nous tromper, nous pourrions presque affirmer que ce point avancé du pourrissement de la servitude partagée dans l’euphorie des représentations comparées serait scientifiquement illustré et abouti au travers de l’anneau du « cyclotron » conçu par le CERN(franco-suisse) agissant comme un immense accélérateur de la décomposition particularisée de tout ce qui Est… ou pas…

Au « Big-Bang » près bien sûr!

Sur le devant de la scène de « la culture utilitariste » ce sont les disciplines liées au commerce, à la communication numérisée et aux technologies policières et militaires qui ont « le vent nouveau en poupe » et qui assurent les vertus ambitieuses du « pas de l’oie ».

Dans l’Enseignement Supérieur –(mais en réalité depuis le primaire)- les filières non rentables (littéraires, arts appliqués, histoire, socio, psycho, philo, médecine, recherche, etc)  passent à la trappe au bénéfice exclusif d’outils aussi précieux, raffinés, imaginatifs et jouissifs que la « comptabilité et la gestion », le « management », le « journalisme » …

Mais une autre génération joyeusement furieuse monte à l’assaut des « citadelles du vieux-monde » et retrouve celles et ceux des générations précédentes qui ne se seront pas résignées au « larbinat ou à la prostitution intellectuelle ».

Quelque chose surgit hors du domaine marchand et partout, on se réapproprie l’Histoire même du refus de plier, en y inscrivant des pages nouvelles et inattendues comme (en fRance NDDL et même sur des terrains que s’étaient arrogés naguère les syndicrades);

Et partout ailleurs dans le monde des mouvements anti-globalisation, anti-mondialistes y participent, se cherchent, se trouvent, se découvrent, innovent et connaissent à la fois l’ivresse de quelques victoires fragiles et éphémères, (car bien vite récupérées et transformées hélas par ses ennemis en amères défaites sous les coups de boutoir des « chosificateurs »)… avant de ressurgir riches de l’expérience et instruits par la critique qu’ils portent.

Mais cette génération historique-là, qui comprend le mouvement de « réalisation et de suppression » de toutes les classes, sait aussi  maintenant se relever et rendre les coups, prendre et reprendre infatigablement d’autres bastions, insuffler d’autres modes de vie, d’autres rapports sociaux au monde et nous inspirer ce qu’il y a de plus vivant au carrefour de ces deux siècles d’aliénation triomphante, à l’exception de rares moments beaux et sublimes (tels Mai 68)  dont la victoire sera entre autres d’avoir su traverser le temps, de nous revenir comme des souvenirs d’enfances incomplètes et de se repositionner sur le terrain des luttes révolutionnaires encore dans toutes les têtes et surtout, d’en préparer d’autres également superbes.

Texte en référence à l’article Dorothée ALLANEAU <exposition@sponte.fr (qui aurait eu sa place sur lézAZAards de rue…)

http://nosotros.incontrolados.over-blog.com


3 Commentaires

Dorothée ALLANEAU expose


https://lesazasetfeuillessoyeuses.wordpress.com/
Dorothée ALLANEAU <exposition@sponte.fr

à moi
Bonjour,
Nous avons le plaisir avec Alain Jaubert, de vous inviter à l’exposition d’Aurélia Jaubert,
Nlles hyperborées continentales.

Des œuvres au confluent du dessin, du collage et de l’imagerie numérique.

Aurélia Jaubert nous propose une cartographie sensible et fantasque dont les repères ne sont autres que sa perception du monde.
SAVE THE DATE
Du 18 mars au 28 avril 2013
Vernissage : le jeudi 28 mars à partir de 18h30
Dialogue – Rencontre avec l’artiste : le 19 avril à partir de 19h « Le génie des cartes : de l’héritage du passé, à l’art contemporain »
et puis Les matinales de l’Art : du 8 au 12 avril de 8h30 à 10h, moments privilégiers pour découvrir l’expo en prenant un café le matin à la galerie.

A très bientôt donc,

Dorothée ALLANEAU
Galerie SPONTE – 183, av du Maine Paris XIVème
da@sponte.fr +33 (0) 6.89.24.06.09 http://www.sponte.fr
Retrouvez nous sur Facebook
En réseau pour l’art contemporain
sponte
18


1 commentaire


Le Chat Noir Emeutier

Déclaration de solidarité avec les femmes dénonçant le cas Atenco

Déclaration de solidarité avec les femmes dénonçant le cas Atenco devant la Commission Inter-américaine des Droits Humains

femmesatencopng

Cela fait déjà sept ans que dans les rues de Texcoco et de San Salvador Atenco les 3 et 4 mai 2006, les trois niveaux de gouvernement* avec l’aide des trois principaux partis politiques et l’ensemble de l’appareil de l’Etat mexicain ont déchaîné leur violence et leur brutalité par l’intermédiaire de leurs forces policières et judiciaires contre des hommes et des femmes qui défendaient le droit au travail et à la solidarité avec ceux d’en bas.

Durant les opérations qui ont eu lieu ces jours-là, 207 personnes ont été faites prisonnières. Elles ont été soumises violemment, torturées physiquement, sexuellement et psychologiquement durant leur trajet vers la prison de Santiaguito et la Palma. Puis elles ont été soumises à des procédures judiciaires durant des…

Voir l’article original 604 mots de plus


1 commentaire


Ça mérite d’être rapporté…et de figurer sur nos pages « les feuilles soyeuses du foutre sur la g… »..que nous avons ouvertes en soutien aux « Pussy Riot’s » pourchassées par l’infect rat poutine…Pays où il ne fait pas bon être « une petite souris »…(steph)

Page de suie

Meufs, gouines, trans! « La nuit, la rue nous appartient! »
Contre le patriarcat, je me lève et je me bats, contre le capi­ta­lisme, je me lève et je résiste !

Je me suis tué à le répéter à mes deux filles dès de leur scolarité… « les filles sont plus fortes que les garçons! » Apparemment elles l’ont bien assimilé, car je n’aimerai pas être aujourd’hui celui qui leur chercherait des noises ou qui se croirait en « terrain conquis »… mal lui en prendrait, il se rendrait vite compte qu’il n’a pas affaire à de « faibles femmes »..! Mignonnes et féminines, certes… mais avec des couilles!

C’est ce qui a du arrivé – à leur grande surprise – à ces connards de fafs…

La marche:

Environ 300 personnes se sont déplacées pour participer à la marche de nuit non mixte vendredi 8 mars à Lyon, de la place Antonin Poncet aux pentes de la Croix Rousse…

Voir l’article original 943 mots de plus


3 Commentaires


10 IDÉES REÇUES SUR LE VIOL

jeunecitoyen

viol

 

 

 

1. Le viol est un phénomène marginal

Faux. Chaque année, 75 000 femmes sont victimes de viol ou de tentatives de viol chaque année. Autour de nous, parmi nos collègues ou amies, 1 femme sur 10 a subi un viol ou une agression sexuelle ou le subira pendant sa vie. Ce n’est pas un événement isolé mais un phénomène massif.

2. Le viol est le plus souvent commis par un inconnu dans une rue sombre

Faux, l’auteur du viol est connu de la victime dans 8 cas sur 10. Dans 50% des cas, il s’agit d’un membre de la famille ou de l’entourage proche. Dans 34% des cas, le viol est commis au sein du couple. 63% des victimes de viols sont des mineur-e-s.

3. Ce sont surtout les filles provocantes, aguicheuses qui sont violées

Faux, ce ne sont pas la tenue ou le comportement d’une femme qui…

Voir l’article original 555 mots de plus


1 commentaire



1 commentaire


FEMMES EN POLITIQUE : UNE CATASTROPHE ?