Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine

Viol-ence du Monde

9 Commentaires


(Suite de: Ces enfants que l’on viole sans vergogne / AZA)

Ce texte si beau mérite une place sur le site. Mais comment l’amener sur l’agora virtuelle, alors que c’est ce qui devrait être fait, parce que ce sera peut-être ainsi que ces pervers qui jalonnent nos chemins se tiendront enfin tranquilles, quoique! C’est presque toujours dans le cercle familial que cela se joue, avec la complicité involontaire des autres membres de la « famille », et de compter voire s’appuyer sur la loyauté des enfants qui préfèrent subir que de perdre un ou une de leur parent, le tissu de la co-dépendance étant tissé depuis la tendre enfance. Non! L’enfant, victime de ce processus bien rôdé dans la crainte, va même tout faire pour ne pas que ces parents soient impliqués dans de sombres histoires et de se retrouver seul devant le regard accusateur des autres membres du cercle familial. Même le ou la meilleurE des meilleurEs des amiEs n’en saura rien. On apprend vite le silence et on apprend à se construire une bulle qui permet de protéger de ce monde extérieur qui ne nous protégera pas et au pire, en fera ses choux gras…ceci pour la période actuelle puisqu’à notre époque, cela ne faisait même pas partie de la rubrique des chiens écrasés. Pire, on en parlait pas, point barre! Et vu jamais cela ne se savait, n’étions-nous pas qualifier de folle ou de fou lorsqu’enfin cette douleur enfouie émergeait!

Peut-être est-ce une avancée que de pouvoir actuellement en parler et de pouvoir retirer l’enfant, même si les dégâts sont faits et qu’il faudra aller voir papa ou maman en prison. Parce qu’il y a aussi des mamans perverses. Peut-être plus perverses encore. Qui pourrait croire, voire même penser que c’est maman qui est méchante! Seront-ce des baumes sur le coeur que de pouvoir être prisE à temps par une équipe de débreefing? L’avenir nous le dira, car là non plus, les exemples récents ne montrent pas spécialement d’avancées spectaculaires sinon que de tourner sept fois le couteau dans la plaie (à défaut de tourner sept fois la langue dans sa bouche avant d’en parler). Et cela ne va pas non plus dans le bon sens, puisque des connards de hautes statures commencent à filmer leurs exploits pour les diffuser sur la toile. (Bon, cela ne concerne pas les enfants et parents…)

Au nom de touTEs celles et ceux qui ont subi la poussée de testostérone masculine ou féminine, je ne soutiendrais jamais, au grand jamais celles et ceux qui ont commis de pareils actes. On peut évoquer sans cesse le schéma «reproductif» dû à l’enfance et patati et patata…Si on souffre dans sa tête, on doit bien se rendre compte qu’on ne doit pas infliger aux autres, et surtout aux petits «qu’on est sensé aimer puisque c’est notre chair et notre sang» ce que l’on a subi, non?

Gene

____________________________________________

Réponse de Steph, NI

Si ce message (sur AZA) te semble bien et s’il te semble pouvoir contribuer même pour un tout petit peu seulement ton amie et peut-être par truchement la fillette, n’hésites pas à le leur transmettre. En tous cas tu peux leur dire que je pense à elles et suis très sensible à ce qu’elles subissent. (Si ce petit texte te semble d’une quelconque utilité dans le débat contre le sexisme, le viol, la connerie et même la pseudo réponse institutionnelle à la Misère des gens, cette Misère contribuant à faire de chacun des monstres d’égoïsme ou des criminels pathologiques, alors utilise-le comme il te plaira. Je sais que tu agiras au mieux.)...C’est un moment difficile, insoutenable et probablement infiniment long….Et souvent la (les) famille concernée n’apporte pas le soutien escompté….(Il y aura peut-être même un thon pour soutenir que la gamine de *huit ans était précoce et avait « allumé » le « pôvre homme » qui a dû céder devant la « chaude et impudique Lolita pré-pubère »…L’argument sera invariablement –« Il n’y a pas de fumée sans feu »-…).

* La petite a huit aujourd’hui. Au moment où le père a été pris « la main dans le sac », la petite avait 4-5 ans…

Et sans les connards, y aurait-il aussi moins de conneries?

Certes, les individus commettant pareilles saloperies peuvent avoir des « circonstances atténuantes » au nombre desquelles figurera indiscutablement l’organisation absurde et délirante de ce Monde pathogène ainsi que les troubles et maladies qu’il engendre, les phénomènes « décompensatoires », sans oublier la responsabilité engagée de celles et ceux qui s’en accommodent et le trouvent encore « assez supportable » contre toute évidence. Mais cela n’ôte rien à la question. En ayant fait le choix de se soumettre à l’ordre existant toute personne fait aussi plus ou moins consciemment celui de se soumettre aux troubles comportementaux, sexuels, psychiques et sociaux que de tels choix impliquent. La « pulsion irrépressible » est la traduction psychotique de toutes les soumissions consenties à l’ordre de ce même monde qui les produit en même tend qu’il feint de les sanctionner, les juger et les comprendre sans jamais avouer son propre degrés d’implication.
Dans tous les cas de figure il ne se trouve sans doute pas de « seuil de responsabilité » à partir duquel on pourrait établir avec certitude que la sanction serait thérapeutique dans un monde qui se maintiendrait dans sa propre invariance sans être lui-même jamais passé au crible impitoyable de la critique.

Dans un monde profondément schizoïde il ne saurait être établi de baromètre réel de vulnérabilité  sans que l’on rencontre à chaque fois, à chaque tentative d’estimation de la « maladie » le fonctionnement de ce monde qui ne s’en sépare pas!

En l’espèce, les cas dits de « déviance » (V:de « perversion » selon les exégètes en vogue) touchent objectivement toute la société et toutes les classes de cette société, et pas seulement parce que celle-ci serait divisée en classes autant qu’à cause du postulat même sur lequel repose intrinsèquement toute l’organisation de cette société, de ce qu’elle produit et de comment elle le produit aurait souligné le jeune K.Marx de 1844…

Si spontanément la réaction à la manifestation des « déviances concentrées« , par opposition aux « déviances sociales diffuses« , suscite unanimement  une réprobation violente et consensuelle, c’est qu’elle tend non moins spontanément à déculpabiliser/réconcilier  ainsi la part de « responsabilité objective » que chacun a dans l’émergence de cette « déviance concentrée » issue  d’une allégeance collective et silencieuse à l’ordre d’un monde profondément avili. Un « monde »  dont la connaissance est elle même partagée dans le « refoulé sédimentaire »   comme culpabilité autonomisée devenue une sorte de « ciment social dans l’aberration »  se solidifiant au delà de toute supercherie religieuse, puisque ces « déviances » seront observées partout, sous toutes les latitudes où sévit un monde dont le fonctionnement est affirmé sur la base de l’asservissement, de l’exploitation de la misère et de la répartition des contraintes.
Souvent le plus inhibé de tous sera aussi le plus virulent et ira même jusqu’à vouloir « faire justice » à sa façon, de préférence extrêmement expéditive…Cette attitude pourtant suspecte forcera l’admiration des plus timorés voyant là,  au travers de leur assentiment de « justiciers par procuration un « consentement passif » qui les dédouanera de ces pulsions secrètes que peine à endiguer la crainte de la sanction pénale en sus de celle de l’environnement social qui pourtant les rassemble objectivement à la fois comme juges et parties, bourreaux et victimes.

Comme il se voit: ce monde est bien un foutu bordel avec des chemins bordés de cailloux en quantité de manière à satisfaire les gouts de certains pour la lapidation.

 

veut_pas_savoir

 

Publicités

Auteur : geneghys

Lutte contre la désinformation et tous les problèmes que cela produit, l'injustice sous toutes ces formes.

9 réflexions sur “Viol-ence du Monde

  1. Pingback: Ces enfants que l’on viole sans vergogne « les AZA

  2. C’est un grand honneur que tu me fais de publier cet extrait de correspondance sur un sujet aussi abominable nous renvoyant tous et toutes à des sentiments de rage et d’impuissance, qui nous place toutes et tous dans des positons de juges et de « sanctionneurs ». Afin de ne pas « hurler avec les loups » -« A mort ! A mort!!! »-, j’ai tenté d’ esquisser si possible l’implication du « sens du monde » dans la reproduction de ces insoutenables actes….J’aurai voulu en écrivant ceci tenter de démontrer qu’il est possible de. de souligner combien ce « non-monde » qui Est, est partie prenante de ces « déviances » et de l’escalade dans l’horreur….
    Merci.

    Il manque une partie de la phrase dans: -(contribuer même pour un tout petit peu seulement°°°°°° ton amie …)-. On va résumer en plaçant le mot « consoler… en lieu et place des °°°°°°……Une parie de la lettre a sauté de l’ordi et Je ne me souviens pas de ce que j’avais écrit initialement …Le terme « consoler » ne me semble pas refleter ou correspondre à la situation….(Toutes mes excuses).
    S.

    • Merde!!! Mais ça avait une partie du texte avait aussi sauté sur l’autre article. Je ne pensais pas que ce fut le cas sur celui-ci aussi.
      J’y remédie de suite…
      Caramba!!

  3. Ne te fais pas suer: le lecteur sachant lire corrigera de lui même….Sinon ? Dommage pour lui ou elle!

  4. A la réflexion les « disparition » de mots dans le triangle de merdebrumes ne concernent qu’un seul des deux courriels que tu as bien voulu publier….S’cuse; je suis nerveusement à bout-là…ça va passer………….
    Désespérément je pense que cela ne changera rien et que l’approche de la question restera circonscrite strctement à ses attendus « judiciarisés » ou de « vengeance » et ne portera jamais sur une critique de ce « non-monde ». Ce qui en même temps est la garantie de la continuité de tout ce qui est…C’est épuisant !!!!

  5. Pingback: les AZAthèmes du 12 au 19 janvier 2013 « les AZA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s