Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine


3 Commentaires

hymens aux enchères


Il y a de quoi s’en mordre les doigts.

Dire que si on avait pas connu les années « amour libre », on pourrait se faire plein de pèze avec nos vieux hymens aux enchères. De la bonne vieille antiquité…cela vaudrait quand même deux fois plus que les misérables 780’000 $ américains qu’un japonais a misés pour avoir le privilège de dépuceler Catarina Migliorini!

D’ailleurs, ledit gagnant, apprend-on, attend la marchandise en Australie!

Mais qu’on se rassure, rien n’est perdu, nous pouvons aussi essayer de vendre quelque chose de notre corps aux enchères, que bigre!

Prenons deux-trois cours publicitaires pour se mettre en valeur et suivons les pas de Catarina

 

D’ABORD, L’IMAGE

 

PUIS, LE CLIP PUBLICITAIRE

 

(pour réduire les frais, on peut faire coup double en offrant également le dépucelage d’un jeune Russe)

On peut aussi demander aux professionnels de la vente d’organiser ses soirées top-en-l’air

 

 

Pour ces bons conseils, nous vous prions de passer à la caisse, Merci!!

 

Et vous pouvez régler par Paypal

C’est pas bô la vie!!


Poster un commentaire

CETA mettre à la poubelle comme ACTA !!


Ci-joint les informations du site de la Quadrature du Net à relayer sans modération.

Concernant la CETA, si on n’a pas envie de lire toutes les infos qui vont suivre, voilà un petit aperçu qui permet de comprendre ce qu’est que ce nouvel accord qu’on nous concocte dans le dos, après avoir mis, un peu trop facilement ACTA aux soi-disant oubliettes.

CETA, pour Canada-EU Trade Agreement (en français Accord Économique et Commercial Global (AÉCG)) est un vaste accord commercial négocié depuis 2009 entre le Canada et l’Union européenne qui est actuellement en phase de finalisation.

Ainsi, il pourrait être signé avant la fin de l’année 2012 par tous les protagonistes qui sont intéresser à museler le Net.

Quelques jours seulement après le rejet de l’ACTA au Parlement européen, une version fuite du chapitre consacré à la protection de la propriété intellectuelle de CETA. Et surprise! Cette version publiée reproduit mot pour mot les pires passages d’ACTA. De nombreux analystes y voient également dans CETA une réécriture des traités OMPI et ADPIC (OMC).

Cette fois donc, c’est à travers le CETA que la Commission européenne tenter de contourner les institutions démocratiques pour d’imposer les mesures répressives déjà rejetées par les citoyens et le Parlement européen.

À l’instar d’ACTA, CETA représente non seulement une menace majeure pour la liberté d’expression en ligne, mais est aussi porteur d’insécurité juridique pour les acteurs d’Internet.

On nous chercherait des poux dans la tête qu’on ne s’y prendrait pas mieux!

C’est pourquoi une mobilisation générale des internautes est nécessaire pour envoyer les élaborateurs de ces lois liberticides aux pives une bonne fois pour toute!

CETA aux WC!!!

(et tirons l’eau!)

Message de la Quadrature du Net:

Concernant les dossiers, La Quadrature du Net suit de près les évolutions des négociations de CETA, l’accord commercial Canada-UE reproduisant (dans une fuite datée de février 2012) mot pour mot certains chapitres d’ACTA. Alors que l’accord est sur le point d’être finalisé, nous publions notre nouveau web-dossier <http://www.laquadrature.net/ceta> sur ce sujet, et appelons les citoyens et députés européens à rester mobilisés contre les mesures répressives que la Commission européenne tente à nouveau d’imposer, en s’apprêtant le cas échéant à rejeter CETA en bloc.

Nous suivons également avec attention les préparations du WCIT, la conférence destinée à réviser le règlement sur les télécommunications internationales (ITR), et en particulier les  mendements proposés par le lobby des télécoms ETNO s’attaquant à la Neutralité du Net <http://www.laquadrature.net/fr/les-operateurs-dominants-partent-en-guerre-contre-la-neutralite-du-net-via-litu>.

Aux côtés de l’UFC-Que choisir et du Samup (Syndicat des artistes, musiciens, chanteurs, danseurs et enseignants), La Quadrature a décidé de ne pas participer  http://www.laquadrature.net/fr/pourquoi-nous-ne-participerons-pas-a-la-mission-lescure> aux consultations de la mission Lescure, à cause du conflit d’intérêt manifeste que présente la présidence de Pierre Lescure, et de la nature anti-démocratique de l’organisation même de la mission. Nos propositions <http://www.laquadrature.net/fr/elements-pour-la-reforme-du-droit-dauteur-et-des-politiques-culturelles-liees> pour adapter le droit d’auteur et le financement de la culture à l’ère numérique sont déjà publiques, et nous ne cautionnerons pas cette mascarade de débat et la continuité de la politique répressive de Nicolas Sarkozy.

Enfin l’action du co-fondateur et porte-parole de La Quadrature du Net, Jérémie Zimmermann a été récompensée pour « avoir été déterminante dans la bataille contre ACTA » par un « Pioneer Award » de l’Electronic Frontier Foundation (EFF) <http://www.laquadrature.net/fr/laction-du-co-fondateur-de-la-quadrature-du-net-jeremie-zimmermann-recompensee-par-un-trophee-de-lef> distinguant les « précurseurs agissant à la frontière numérique pour étendre la liberté et l’innovation dans le domaine des technologies de l’information ».

CETA

* Les membres du Parlement européen doivent se tenir prêts à rejeter    l’accord commercial Canada-UE, clone d’ACTA
<http://www.laquadrature.net/fr/les-membres-du-parlement-europeen-doivent-se-tenir-prets-a-rejeter-laccord-commercial-canada-ue-clon> (LQDN)
* La Quadrature du Net appelle les députés à rejeter CETA, clone d’ACTA
<https://www.laquadrature.net/fr/pcinpact-la-quadrature-du-net-appelle-les-deputes-a-rejeter-ceta-clone-dacta> (PCINpact)

HADOPI

* Pourquoi nous ne participerons pas à la mission Lescure
<http://www.laquadrature.net/fr/pourquoi-nous-ne-participerons-pas-a-la-mission-lescure> (LQDN)
* LQDN, l’UFC-Que choisir et le Samup claquent la porte de la mission Lescure
<http://www.pcinpact.com/news/74064-lqdn-l-ufc-que-choisir-et-samup-claquent-porte-mission-lescure.htm> (PCINpact)
* Le téléchargement jugé légal au Portugal
<http://obsession.nouvelobs.com/high-tech/20120927.OBS3877/le-telechargement-juge-legal-au-portugal.html> (Le Nouvel Obs)
* Hadopi : un premier internaute condamné
<http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/09/13/hadopi-un-premier-internaute-condamne_1759845_651865.html> (Le Monde)

Neutralité du Net

* Les opérateurs dominants partent en guerre contre la neutralité du Net via l’ITU
<http://www.laquadrature.net/fr/les-operateurs-dominants-partent-en-guerre-contre-la-neutralite-du-net-via-litu> (LQDN)
* Le gouvernement doit s’engager à légiférer rapidement sur la neutralité du Net
<http://www.laquadrature.net/fr/le-gouvernement-doit-sengager-a-legiferer-rapidement-sur-la-neutralite-du-net> (LQDN)
* Partouze malsaine rue de Valois – entretien avec Jérémie Zimmermann
<https://www.laquadrature.net/fr/ragemag-partouze-malsaine-rue-de-valois-entretien-avec-jeremie-zimmermann> (Ragemag)
* L’impossible loi sur la neutralité du Net
<http://obsession.nouvelobs.com/high-tech/20120924.OBS3353/l-impossible-loi-sur-la-neutralite-du-net.html> (Le Nouvel Obs)
* L’Arcep se penche sur les connexions entre acteurs d’Internet
<http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/09/21/l-arcep-se-penche-sur-les-connexions-entre-acteurs-d-internet_1763721_651865.html> (Le Monde)
* Bercy estime qu’il n’y a pas d’urgence à légiférer sur la neutralité du Net
<http://www.pcinpact.com/news/73956-bercy-estime-qu-il-n-y-a-pas-d-urgence-a-legiferer-sur-neutralite-net.htm> (PCINpact)
* Proposition de loi sur la neutralité du Net en France
<http://www.linformaticien.com/actualites/id/26280/proposition-de-loi-sur-la-neutralite-du-net-en-france.aspx> (L’Informaticien)

Protection des données

* Le bug présumé de Facebook pris en exemple par La Quadrature du Net
<http://www.pcinpact.com/news/74105-le-bug-presume-facebook-pris-en-exemple-par-la-quadrature-net.htm> (PCINpact)

Participer

Vous pouvez aider La Quadrature en diffusant ses publications sur vos blogs, par Twitter <https://twitter.com/laquadrature>, Identi.ca <https://identi.ca/laquadrature>, vos réseaux sociaux, listes de discussion… Bref, en « buzzant ».

Vous pouvez également participer à notre liste de discussion <https://laquadrature.net/cgi-bin/mailman/listinfo/discussion> ou échanger sur notre chat <http://lqdn.fr/chat> (ou directement sur notre canal IRC : #laquadrature sur irc.freenode.net).

D’autres façons concrètes d’aider
<https://www.laquadrature.net/wiki/Comment_aider> sont proposées sur le wiki <https://www.laquadrature.net/wiki> de la Quadrature. Enfin, si vous en avez les moyens, vous pouvez également nous soutenir <http://lqdn.fr/soutien> en effectuant un don.

Pour vous inscrire à la newsletter, envoyez un email à
actu-subscribe@laquadrature.net
<https://www.laquadrature.net/fr/newsletter/actu-subscribe@laquadrature.net>
Pour vous désinscrire, envoyez un email à
actu-unsubscribe@laquadrature.net
<https://www.laquadrature.net/fr/newsletter/actu-unsubscribe@laquadrature.net>


6 Commentaires

Pussy Riots or Pussy show ? Tacke care…


Le « Spectacle » is watching on you… Is ‘ looking after you and he ‘ll be  keeling you…Carrefull…

ARTICLE 

Dans ce monde où la vie ne vaut pas tripette du moment que l’on ne sen soucie pas.

Dans un monde où toutes les formes de la contestation se trouvent colonisées à une vitesse foudroyante par les représentations superposées de grandes pensées pétrifiées, il est aisé d’employer à l’ insu des acteurs de la critique qui se cherche et pour placer dans leurs propres bouches le discours de l’aliénation dominante  un tout petit peu recyclé dans  la contestation chosifiée devenue une succession ininterrompue de « mots valises » destinés  à neutraliser tout contenu subversif en le banalisant comme  un moment du spectacle ….

Ainsi l’une des trois condamnée aura été « libérée » sans qu’il soit vraiment explicité comment et pourquoi…

C’est dans la  policière perspective  de « la division » que résidera sans doute la réponse cachée à toutes les  questions qui pourraient être posées  à ce propos.

Misère du happening

Ainsi, dans le cours de la dernière  action l’une des « Pussy Riot » aurait crié cette formule piégée dans laquelle

se retrouve de plain pied la négation de toute critique comme  de tout élan de vie:

-«  »Déclenchez une ‘Pussy Riot’ et ne vous arrêtez jamais.

Le combat pour la liberté est une lutte sans fin

qui est plus importante que la vie! »

Ainsi s’écrie alors l’une des Pussy suspendue à son filin de Rappel….Comme si ce n’était pas le désir de vivre lui-même qui se trouve indissociablement associé à toutes les révoltes, à toutes les insubordinations, à toute volonté de révolutionner l’existence…Le monde, ce monde lui-même et  dans sa totalité.

Steph


2 Commentaires

Peut-on s’émanciper du fétichisme?


Peut-on s’émanciper du fétichisme?

Conférence d’Anselm Jappe à Lausanne [26 octobre]

 

 

Le concept marxien de «fétichisme de la marchandise» [1] n’indique pas seulement une mystification de la conscience, un «voile». Il est également un phénomène réel: dans la société capitaliste, toute l’activité sociale se présente sous forme de valeur et marchandise, de travail abstrait et d’argent. Mais cela veut aussi dire que les antagonismes sociaux dans la société marchande ne concernent pas l’existence même de ces catégories, mais regardent essentiellement leur distribution entre ceux qui contribuent à la création de la valeur au travers du travail abstrait. En prendre acte met la théorie de l’émancipation sociale face à un dilemme: les «luttes de classe» au sens traditionnel, et celles de leurs substituts («subalternes» de tout genre, femmes, populations colonisées, travailleurs précaires, etc.), apparaissent comme des conflits «immanents», qui ne portent pas au-delà de la logique de la valeur [2]. Au moment où celle-ci semble avoir atteint ses limites historiques [3], ces luttes risquent souvent de se borner à la défense du status quo et à la recherche de meilleures conditions de survie pour soi-même au milieu de la crise. Il est évident que ce dont il faudrait s’émanciper ce sont l’argent et la marchandise, le travail et la valeur, le capital et l’État en tant que tels. Il semble cependant difficile d’attribuer cette tache à des groupes constitués par le développement de la marchandise même.

Dans les années 1960, les mouvements de protestation étaient dirigés justement contre la réussite du capitalisme, contre l’ «abondance marchande», et s’exprimaient au nom d’une autre conception de la vie. Les luttes sociales et économiques d’aujourd’hui se caractérisent souvent par leur désir d’un capitalisme qui maintient ses promesses. Dans la problématique écologique semble se poser un peu plus la question du sens de l’ensemble, mais le manque d’une vision globale fait glisser les écologistes rapidement vers des propos de gestion alternative du capitalisme [4]. Vouloir se débarrasser de la colonisation de nos têtes, que ce soit à travers le rejet de la publicité ou l’exploration des liens entre l’inconscient et le fétichisme marchand est assez important, mais risque de se cantonner à la sphère individuelle. Si l’on se tient à une lecture globale et radicalement critique du présent, comme la propose la critique de la valeur, où une émancipation pourrait-elle commencer? [5]

Intervenant : 

Anselm Jappe est né en Allemagne, a étudié la philosophie en Italie et en France. Il enseigne actuellement l’esthétique à l’Accademia di Belle Arti di Frosinone (Italie). Publications principales : «Guy Debord. Essai» (1993, dernière édition française Denoël 2001), «Les Aventures de la marchandise» (Denoël, 2003), «Crédit à mort» (Lignes, 2011). A participé à l’élaboration de la critique de la valeur autour des revues allemandes Krisis et Exit!

 

Horaire

Vendredi 26 octobre

11h30 – 13h15

Colloque international, « Penser l’émancipation » : Université de Lausanne, 25-27 octobre 2012.

Plus d’informations pratiques sur ce site.

 

Notes :

[1] Les traductions de Joseph Roy et Maximilien Rubel étant quasi inutisables, sur le concept marxien de fétichisme voir la traduction du Livre I du «Capital» de Karl Marx établie sous la direction de Jean-Pierre Lefebvre (PUF, 2009), notamment dans le chapitre 1, la quatrième partie «Le caractère fétiche de la marchandise et son secret», pp. 81-95.

[2] Pour un développement,voir Par-delà la lutte des classes par Robert Kurz, Classes et dynamique du capitalisme ou Le prolétariat n’est pas le sujet de l’histoire par Moishe Postone, on peut voir encore Lubies métaphysiques de la lutte des classes. A propos des présupposés tacites d’un étrange rétro-discours par Norbert Trenkle.

[3] La mouvance allemande de la critique de la valeur a construit dès les années 1990, une théorie de l’effondrement du capitalisme, au-delà des thèses d’Henryk Grossmann et Paul Mattick (père). Pour un aperçu de cette théorie, on peut se reporter à la rubrique Théorie de l’effondrement du capitalismesur ce site.

[4] On pourra voir l’article d’Anselm Jappe, Décroissants encore un effort… ! Pertinences et limites des objecteurs de croissance.

[5] On peut se reporter à la rubrique Que faire ? Quoi faire ? , voir en particulier Critères du dépassement du capitalisme de Robert Kurz. Anselm Jappe a publié également en mai 2012 dans la revue «Réfractions. Revue de réflexion et d’expression anarchiste», un article intitulé «Être libre pour la libération».  On peut également renvoyer au n°4 de la revue Sortir de l’économie et remarquer que John Holloway dans son dernier livre récemment traduit en Français, «Crack capitalism ! 33 thèses contre le capital» (Libertalia, 2012) discute de la question de la sortie du fétichisme en abordant les pensées de Robert Kurz, Moishe Postone ou des groupes Exit ! et Krisis.

Soufflé par 


10 Commentaires


Lutte en nord

Anarchistes, communistes libertaires, anarcho-syndicalistes, autonomes, artistes, organisés ou non-organisés, nous faisons part de notre condamnation totale de l’islamophobie sous toutes ses formes. Nous affirmons que l’islamophobie est une forme de racisme.

Nous avons le désagréable pressentiment, au regard de l’actualité, que l’islamophobie, comme un racisme respectable et vertueux, devient l’un des ressorts privilégiés de la gauche au pouvoir et de la gauche bien-pensante. Nous faisons le constat exaspérant que les thématiques progressistes comme le féminisme, la laïcité ou la liberté d’expression sont régulièrement invoqués pour le justifier. Le fait qu’en février, à peine passé à gauche, le Sénat ait voté une loi d’interdiction de certains emplois aux femmes voilées ne fait que confirmer nos craintes. Il en est de même quant aux comportements et discours néo-coloniaux et racistes du Parti de Gauche et des organisateurs du fameux débat sur « comment faire face au Front national » (sic) à la Fête de…

Voir l’article original 1 784 mots de plus