Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine


1 commentaire


Pussy Riots et ses incidences

les AZA subversifs

 

Champion des échecs, le jeu évidemment, Gary Kasparov fait une partie pour mettre en échec le roi Poutine, ceci en voulant sauver ses reines Pussy Riots qui sont sorties de l’échiquier pour avoir «blasphémé» dans la cathédrale moscovite peu orthodoxe et envoyées au goulag!

Alors que le stratège pro Pussy Riots se rend vers des journalistes pour donner son avis, il est interpellé par des policiers-fous arrivés en diagonale et qui le frappent. C’en est trop pour ce fin stratège qui soi-disant mord un des malabars qui se blesse au moment de le frapper. Or, agresser un policier russe peut coûter cher, très cher! 5’000 euros ou 5 ans de camp disciplinaire. Un bon moyen de museler Gary.

Et le gouvernement russe de monter un scénario idiot qu’il va aussi tweeter.

Sacré Tweet, va!

Et donc, le vice-Premier ministre, Dmitri Ragot-zine, d’user du réseau social pour y écrire: «Kasparov…

Voir l’article original 212 mots de plus