Les AZA et les feuilles soyeuses du foutre

Les feuilles soyeuses du foutre, magazine


1 commentaire

OUVERTURE DES JOUTES OLYMPITRES (par: Les Feuilles Soyeuses du Foutre)


nosotros.incontrolados dit :

(Les Feuilles Soyeuses du Foutre.Page IV/Ext.J.O.2012)

 (Samedi 28 Juillet 2012) 

 

Une fois de plus ici, c’est la question de l’émancipation des femmes qui tiendra lieu, scandaleusement et en filigrannes  de justificatif à la tenue de cette foire aux biscottos, à cette débauche de testostérone enveloppée de secrets diplomatiques et financiers.

Et oui l’argument guerrier des J.O c’est encore le mythe très militaire de l’émancipation de la femme au pas cadencé -(Le syndrome dégueulbiffant Corinne Touzet!)- qui servira de prétexte et d’horreur -(avant le texte?)– pourvu qu’elle tienne sa place dans la très consensuelle  discrimination positive des activités qui lui seront accordées…

Quelqu’un a t’il/elle jamais entendu « s’exprimer »  un(E) sportif(VE)?

 un philosophe officiel ?

C’est confondant

!!!

Il y a peu, en Irak ou en Afghanistan, en Libye, en Egypte,

c’était la troupe civilisatrice qui s’affirmait

salvatrice, institutrice, libératrice….

Auparavant les Curés et les missionnaires

dressaient les cartes des génocides.

____________

 

Vous ne manquerez pas d’apprecier cette estimation publiée par notre ami Charles sur ses pages  » susauvieuxmonde »: 

http://susauvieuxmonde.canalblog.com/archives/2012/07/27/24789158.html

(Merci de faire tourner! Non d’un pétard!)

 

 

Bonjour Gene, Ai-je suivi « l’ouverture » de cette saleté-là me demandes-tu?

Ôh que nenni!!!

Je me suis consciencieusement épargné le tripalium oculaire que représente cette névrotique foire compulsive aux biscottos faisant battre le palpitant des sponsorts officiels du fascisme en lice tout de même excellement bien illustré par ton article extrêmement bien argumenté en ce qui concerne les « sponsorts ».

(http://lesazas.org/2012/07/27/les-j-o-de-londres/)
Involontairement toutefois, j’en ai entendu des vertes et des moins mûres tentant de « valoriser » cette entreprise « va-t-en-guerre »

Pourtant je m’étais presque promis de ne pas grimper au cocotier des J.O, j’avais ici ou là d’ailleurs exprimé de nombreux doutes concernant le fait de cavaler après les maronniers de l’actualiture, tous aussi gerbants les uns que les autres, qu’il s’agisse du festival de Cannes ou de quoi que ce soit en définitive semblable sur le fond…Et même qu’une Atielle Dombasle s’entreprennent de rouler des pelles blondes aux héros du jour….

Voila qui était présomptueux; la pouffiaserie publicitaire avait déjà planté le reste du décor  de l’actu’ en s’y substituant…Se taire devenait donc impossible. Heureusement nous n’en prîmes jamais vraiment l’engagement formel…Force nous est faite maintenant de forcer le trait…

Je ne sais encore ce que nous serons à même de critiquer exhaustivement, mais nous ne nous priverons jamais de cette volonté sarcastique de nuire avec détermination et humour  à l’organisation de ces jeux-ci et au Spectacle qui affirme en être le centre et à la fois le Monde et sa perception, son devenir et son tout.

Ainsi, tout comme pour l’Afghanistan où les démocrades envoyèrent de vaillantes mâchoires viriles et bleues de barbe libérer les femmes de leur Niqab, de leurs Burqa, de leur Tchador (ça c’était pour l’Irack!) afin de leur permettre d’aller à l’école et découvrir le joies de la démocratie ainsi que la saveur de quelques miettes rances de savoir abimé mises prétendument à leur disposition, dans le cas où elles s’aviseraient de jouer la carte des « femmes de pouvoir affirmée dans le culte de la masculinitude, et…Il en fut, on le sait….

Pour les J.O donc, même topo…

 

-« LES J.O RENDENT LIBRES »-

 

C’est à la faveur de cette démonstration tronquée  que peu-à-peu les femmes abusées, en y participant, même sous le voile et la peur, trouveraient soit-disant magnifiquement les « moyens de leur affranchissement » en devenant à la rigueur  lanceuses de marteau mais certainement  passauteuses à la perche quand même….

((Imagine un peu ce que pourrait signifier dans CE MONDE l’image d’une femme, cramponnée à l’extrémité d’ un giga phallus rigide et démesuré s’entreprennant de culminer superbement dans les airs baignés d’envolées d’ordinaires spermatiques et réservées.) Quelle belle éjaculation!!!

Même ici, en Europe de mes nouailles,

il n’y aura pas non plus  

une Championne du saut à la perche!

Vite,

il faudrait téléphoner à Freud ou à W.Reich

!!!.

Voila qui mériterait à tout le moins le fouet, la pierre, la réclusion dans la « maschitude » à perpétuité pour pour celles qui témérairement s’y risqueraient, insoumises !!!

NE LAISSONS PAS FAIRE

Bon, faut que je voie dans l’actualiture

ce qui nous est réservé en guise de banquet au cyanure


________________ 

 Bien des bises….

Steph.

(Un peu de vigilance pour quelqu’une qui manie le feutre comme une  pelle-à-feu)

merci d’avance

-Gene- (la honte!)


1 commentaire

Aux AmiEs de FSF


 nosotros.incontrolados dit :

 

 

Le blog de Flavien

Pour la limpidité de la bulle, notre ami Flavien n’aura pas ajouté tout ce qui découle du même principe, après celui des « pédés » ici exposé, l’extension courante:, à savoir: les gouines, les trans, les onanistes, les audito-lascifs, les « pas comme les autres », les « Sidaïques », les avortées, les chômeurs/ses, les zécriviens et zécriviennes…Comment vouliez-vous que cette bulle soit exhaustive sans ôter de l’espace au crayon?

Soit, « les Frangines »: ce n’est pas notre tasse de thé:

 

Qu’on nous apporte des bouteilles et du chon-chon,

 

Cré non de non!

S.


5 Commentaires

Les Feuilles Soyeuses du Foutre. (Page IV).


Où en sommes nous?

 

Nous poursuivons tranquillement notre sinueux chemin en tentant de trouver ici et là des éléments qui par nature pourraient enrichir les débats.

Par exemple, nous nous proposons d’accorder un peu de temps au sujet des « Béguines« , ces communautés de femmes, non religieuses, laïques dirait-on cultivées, érudites, savantes, non « mariées », luxurieuses, non mères, aucunement destinées à la seule fonction reproductive qui intriguèrent tant les puissances religieuses et théocraties de toute obédience, qui faisaient frémir de crainte, de rage, de haine, de doutes tous les tenants de l’ordre établi qui, pour pouvoir avoir à moins « redouter » d’elles s’entreprirent de les phagociter pour les mieux contrôler…((Inversement elles puisèrent dans la théologie nombre des moyens de s’en affranchir)) n’y parvenant pas depuis le Moyen-âge, il s’agira pour l’ensemble des clergés et des culs bénis de s’entreprendre de les érradiquer brutalement dès le XVIII’ siècle.

Et de leur faire payer très cher leur insolence…

Bien vite il fut question que de les assujettir, de leur faire rendre gorge, de les punir, pour dépravation quand ce n’était pas pour actes de sorcellerie! Sinon, de les réduire à l’état d’objets ou de trophées  à exhiber triomphalement dans les « bonnes soirées », de les soumettre aux détraqués chevaliers de la chasteté, pour une bonne part d’entre elles devenue « des esclaves choyées.

Les autres seront confinées dans les foyers exigus à torcher le cul d’une nombreuse et  braillarde marmaille devenue la seule garantie prise sur l’avenir par ces prolétaires n’ayant pour propriété que leur force de travail corvéable à vil prix et leurs épouses dociles sans cesse engrossées autant par ignorance que par terrible nécessité.

Et comme cela ne suffisait pas, très vite aussi on leur imposa ici et là diverses formes d’aliénation supplémentaires telles que  le port du voile, de la burqa, du niqab, du foulard, de fichus et de ne s’occuper plus que d’histoires de chiffons et de corvées (y compris sexuelles) domestiques.(Quand elles n’étaient pas réquisitionnées pour travailler dans les usines d’armement à l’occasion de chacune des guerres salvatrices de quelque chose, à confectionner des uniformes ou des obus…).

Dans une autre mesure contradictoire mais complémentaire on les affubla de ces tenues réservées à exciter la pauvre imagination de leurs tortionnaires inhibés ne rivalisant guère que dans le vulgaire d’un érotisme de pacotille représenté véhiculant tout ce qui de la domination et de la soumission leur était le langage  d’un monde commun travesti sous les vocables creux de travail, de foi et de vertu et de patriotisme..

 

(Call-Girl itinérante malgré elle)

 

(Avec la participation iconographique  très estimée  de Charles Tatum )

_____________________________________

Les « sulfureuses » ne manquèrent pas de faire fantasmer les gens de robe secrètement penchés sur les plaisirs cachés de la chair qu’ils nommaient « Vice, Dépravation, Sorcellerie, Anté-christ »…mais qu’ils consommaient en bons soudards, de gré ou de force et sans modération sur les moyens leur permettant de se les offrir, par les coups, l’asservissement, le viol, les parures ou les bijoux.

Le sujet vous interesse-t-il? Vous connaissez le propos? Prenez contact avec les FSF soit en commentant, soit en nous écrivant au moyen du lien de contact en haut de cette page dans le cartouche « qui sommes-nous ».

 

C’est parti!

 

Les AmiEs des FSF.

Le 22 juillet 2012, by Nosotros.Incontrolados

 


Poster un commentaire


les AZA subversifs

De Nosotros.Incontrolados

Dans le genre pas piquée des ânes et des thons, dans le cadre du retour au moyen-âge de la pensée des culs bénis, voila que le couvert est remis sur la question de l’homexualité=maladie, délit, crime?

Ce dimanche en France un groupe organise un séminaire d’une semaine pour « guérir de l’homosexualité ».

De tels séminaires sont prévus dans 9 autres pays.

Appelez la France et les ministères de la Santé du monde entier à mettre fin à ces pratiques scandaleuses

> Ça commence en France ce dimanche. Les prochains séminaires pour « guérir l’homosexualité » sont prévus dans 10 pays – poussant les gays et lesbiennes dans une spirale d’auto-destruction. Ces séminaires sont si dangeureux qu’ils poussent certains au suicide.

Le mois dernier, le père de ces « traitements » a fait volte-face en dénonçant ses propres recherches. Et la semaine dernière, la principale organisation derrière ces pratiques inhumaines a reconnu publiquement qu’elles…

Voir l’article original 584 mots de plus


2 Commentaires

Les « Feuilles Soyeuses du Foutre ». Revue indépendante.N° Zero., Page 3.


Russie : Les trois chanteuses de « Pussy » Restent en prison….

Lu sur Global Voices :  « Amnesty International a lancé une campagne d’envoi de sms [en anglais] pour demander la remise en liberté des trois membres du groupe de rock punk Pussy Riot. Les jeunes femmes — Nadejda, Maria et Ekaterina — ont été mises en détention provisoire après avoir exécuté un morceau anti-Poutine dans une église de Moscou [vidéo] en février dernier.  

(Relayée par notre ami CH.Tatum, puis par nous, ici même il y a quelques jours).

-« Forbidden »– Franck Capra.1932.(Charles Tatum 2012).

Un communiqué sur leur blog [en russe] a indiqué qu’une source anonyme de l’administration
présidentielle avait confirmé leur libération à toutes trois le 9 juillet. Il n’en a rien été : ellesrestent en prison [en russie] après le refus du tribunal de prendre en considération une
lettre en leur faveur.

Amnesty les considère comme des “prisonnières de conscience.”

http://endehors.net/

Mis en ligne par l’endehors, dans la rubrique « International ».Relayé ici par LFSDF&Steph.

Lire l’article !

 

Le « tacle » est un moment de la « claque » qui vient!

Marine Le Pen à nouveau brocardée par Madona:


http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Concert.-Madonna-provoque-Marine-Le-Pen-au-Stade-de-France_39382-2096551_actu.Htm

Croire que le Front Nat progresserait du seul fait que la Pestilente de ce parti néo-Nazi soit « une femme » est non seulement d’une naïveté crasse, mais c’est aussi une insulte à toutes les femmes, à la féminité qu’il y a en chacun de nous.(Nana et mecs).

Rien n’est moins féminin que Marine le Pen  dont tout relèverait plutôt de la délicatesse des soudards dans une salle de garde, de ce qu’il y a de plus caricatural dans la masculinité, « LA MASCULINITUDE »,c-à-d:  la forme la plus caricaturale de la masculinité aliénée.

Edith.

Se perdre dans de telles conjectures revient à ne pas savoir quoi foutre de son temps, sinon le ruiner en faux débats…

D’ailleurs est-il seulement question de débats lorsqu’il s’agit  d’évoquer le lait et le laid de la lie de la laie du Front National?

Perte de temps. C’est dit!!!!

Les Feuilles Soyeuses du Foutre

http://nosotros.incontrolados.over-blog.com

 


Poster un commentaire


les AZA subversifs

FOUFFE POWER

(Raoul Petite)

 Françaises, Français, étrangères, étrangers, chers(es) clients(es) !

Faites donc tourner l’info, faites le buzz ……… Faites-lui tout !!!

De plus, en bonus gratuit, vous aurez l’air branchouille !!!!!!

12Le concierge des Raouls

(Présenté par Steph)

_____________________________________________________________

————————————————————————————————-

Le club très fermé et à tous vents des « souteneurs bénévoles et inconditionnels des Feuilles Soyeuses du Foutre » secondés joyeusement par quelques frapaldingues ayant oignons et carottes sur rue

HPIM2742

http://nosotros.incontrolados.over-blog.com

189553663

Les rages de Josh du 34

images--29-[1]

www.Les bâtisseurs d’Abîmes.over-blog.com

mordicus

bonodoi

http://www.Descendre de l’arbre.over-blog.com

http://www.faicmfsf.org/wp-content/uploads/avatars/1/0f6df23078573c19d96a7ef359d6e198-bpfull.jpg

 http://www.FAICMFSF/GENEGHYS

Vous aussi renoncez à tarder davantage de venir soutenir cette initiative originale et furieuse

dont vous pourriez vous-aussi être les acteurs/trices anonymes et désinteresséEs…,

N’hésitez plus à signer ce qui n’est pas même un manifeste

et encore moins une profession de foi,


Envoyez donc un peu de pognon, des mots, des textes, des dessins, des toph’s,

des vidéos, du papier à…

Voir l’article original 16 mots de plus


Poster un commentaire


les AZA subversifs

Et enfin, sous la haute tige  posthume de la  présidence

de Olympe de Gouge:

 

 __________________

 » Les Feuilles Soyeuses du Foutre »

 
Périodique vengeur et  monstrueux

des Elles et des Ils

Jeux des contradictions
________________

Revue politique, littéraire, libertine, poétique, dadaïste, homo&hétéro, insolente, sensible, jouissiviste.
__________________________________

___________________________________________

Numéro ZERO-à-Arroser

_____________

soutenu inconditionnellement

par les membres et clitoris

de la bande

Nosotros.incontrolados

 

 Tous le dégoûts sont dans la pâture

———————————–

CRITICA AD MULIEREM

Jeanne-Charles (CHRONIQUE DES SECRETS PUBLICS)

CONDITIONS ET EVOLUTIONS DE LA SEXUALITE FEMININE

(Mary-Jeanne Sherfey)

De la misère en milieu féministe ou la pouffiasserie à visage humain

(Les Affranchies du Vieux-Monde)

La Révolution sexuelle

W.Reich )

 

La Fonction de l’Orgasme

W.Reich )

Trans-sexualités et splendeurs amoureuses

(Françoise d’Eaubonne)

Le premier mariage homosexuel célébré à Charlevile-Mezières

(Un terrible arrière-gout  certain de l’ennui conformiste  mais en en latin)
par
(Jean-Nicolas Arthur Rimbaud)

Etc

Voir l’article original 49 mots de plus


3 Commentaires

En réponse du premier billet


deufr said le 2 juillet 2012 ago:

..ça trainait dans mes petits papiers..ciseaux!..caillou!….chicoutimi?!…oh oui on joue allez!??!!..

..bien évidemment vu ma position à vos égards, là, je bise!…